Château-Chalon

Le Village de Château-Chalon

Ancienne place forte solidement ancrée sur son rocher, ce village vigneron règne sur son terroir qui engendre le vin jaune qui porte son nom.

chateau-chalon_angeline_gazeClassé parmi les « Plus Beaux Villages de France » et dans les « Petites Cités Comtoises de Caractère », il veille sur son passé fascinant dont il a conservé de nombreux vestiges. Sa puissance passée se lit dans les ruines de l’ancienne abbaye de bénédictines et dans l’église romane, riche de reliques et de tableaux relatant discrètement l’histoire des lieux. En face, l’hostellerie de cette abbaye a été transformée en un musée interactif. Il est un véritable centre d’interprétation du paysage et du terroir qui peut aussi se « déguster » sur place. À quelques pas de là, l’École d’Autrefois rappelle le temps de la « communale » tandis que l’ancienne fromagerie revit à son tour pour nous donner les clés de la fabrication et l’affinage du Comté.

L’histoire se lit également tout au long d’une promenade qui traverse les cinq belvédères ouverts sur les paysages constituant les terroirs de la célèbre appellation « Château-Chalon » à découvrir chez les vignerons du lieu.

Trois restaurants et de nombreuses chambres d’hôtes et gîtes de qualité sont aujourd’hui à la disposition des visiteurs qui souhaitent séjourner sur le rocher pour découvrir les secrets et les trésors de cette petite cité comtoise de caractère.

En savoir plus : Site officiel de Château-Chalon

Le Vin Jaune Château-Chalon

OT 2Élaboré à partir d’un seul cépage, le Savagnin, le Vin Jaune Château-Chalon est produit sur les coteaux du village sur environ 48 ha de vignes.

Le vin est mis dans des bouteilles spéciales dites « Clavelin« , timbrées du sceau portant le nom de Château-Chalon. Cette bouteille est unique par sa contenance (62cl) dans la Communauté Européenne. L’autorisation par dérogation a été donnée par le Parlement Européen, car ce volume est le résultat restant d’un litre de vin après six ans de vieillissement en fût sans ouillage.

Le raisin est vendangé manuellement, foulé et pressé. Le jus est décanté puis mis en fermentation. A l’issue de ces fermentations, le vin est soutiré et entonné en fût de chêne pour une durée d’au moins six ans et trois mois. Ces fûts de 228 litres sont entreposés dans des caves caractérisées par leur atmosphère sèche et leurs écarts de température entre hiver et été.

Pendant ces six années les tonneaux ne sont pas complétés. On dit qu’ils ne sont pas « ouillés », c’est à dire qu’on ne remet pas de vin pour compenser l’évaporation comme cela se fait toutes les semaines en Bourgogne.

Il se développe alors à la surface du vin un voile de levures spécifiques qui vont travailler au ralenti dans l’obscurité des caves et donner à ce vin son caractère propre qui en fera l’un des premiers crus de France parmi l’élite des vins français.

Source : http://www.chateauchalonjura.com/accueil.html